De nos jours

DE NOS JOURS


Afin de mieux cerner cette troisième partie, nous vous proposons un bref récapitulatif de ce que sont devenus les acquis...

 

          Les moyens de contraception... remis en cause?

De nombreux lobbies n'ont cessaient de opposer au loi autorisant  les moyens de contraception, l'IVG... La pilule du lendemain mise en vente à partir de 1988, a dû être rapidement retiré du marché suite à la pression international extrêmement forte du lobby « pro-vie ». L'extrême droite demande l'abrogation de la loi Veil et, surtout, se mobilise, avec quelques parlementaires de droite dans des lobbies « pro-vie », citons, par exemple, SOS-Tout petits. Ceux-ci rassemblent les milieux catholiques, mais pas seulement.


L'existence de ces mouvements anti-IVG se manifeste par des rassemblements, comme par exemple, la marche pour la vie qui a lieu annuellement à Paris et dans plusieurs villes de province. On estime environ 20 000 participants, brandissant des slogans très interpellants, lors de la marche pour la vie de janvier 2010, même si les chiffres varient entre les estimations du gouvernement et celles des organisateurs. 

 

En France, de nos jours, environs 220 000 IVG sont pratiqué chaque année, soit un avortement pour 5 naissances. Selon l'Institut pour la politique familiale, dans l'Union Européenne, en 2007, on a enregistré plus d'1.200.000 avortements, équivalents à un avortement toutes les 25 secondes.


Depuis juillet 2001, le délais légal pour avorter est passé de 10 à 12 semaines et l'autorisation parentale pour avorter lors d'un avortement médicamenteux n'est plus obligatoire.

 

          La solitude des femmes

 

          La solitude des femmes est devenue un sujet médiatique vers la fin des années 1970; on la voit comme un douloureux problème de société, mais de quoi parle-t-on exactement? L'emphase porte sur la solitude subie, avec des chiffres gonflés : 10 millions de femmes seules en France dans les années 1990 (mais seulement 3,7% pour l'INSEE). Ce discours souvent alarmiste amalgame des situations différentes : divorce, veuvage, familles dites monoparentales, céliba voulu, céliba subi. Le vécu positif de la "monorésidentialité" se trouve ainsi masqué.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×